Le projet

Dessin de l’orgue

Un concours fut institué pour trouver un facteur d’orgue. La commission d’appel d’offres réunie en octobre 2007 retient quatre des huit pré-candidatures pour la poursuite du processus de sélection : celles de Claude Berger (Clermont l’Hérault), des frères Desmottes (facteurs français basés en Espagne), de Denis Londe (Frasne les Meulières) et de la Manufacture languedocienne des Grandes Orgues de Lodève.

Deux d’entre eux ont été auditionnés en février 2008 : Claude Berger et les Frères Desmottes. Ces derniers ont été retenus.

L’orgue proposé par les Frères Desmottes n’est pas une copie d’un orgue historique ; s’inspirant pour une part d’instruments espagnols (entre la fin du 17e et le 18e siècle), il propose également une configuration spécifique (principalement par l’ajout d’un second clavier) qui permettra une ouverture vers le répertoire polyphonique européen ancien.

La conception de l’instrument présente toutes les caractéristiques de « l’hispanité » jusque dans tous les détails. Le choix des bois, en particulier pour les sommiers, correspond bien à cette facture, et  semble tout à fait fiable dans le cas du contexte hygrométrique et thermique de l’église.

Installation de l'orgue

Installation de l’orgue

 

La construction de l’orgue dans les ateliers a eu lieu entre janvier 2010 et octobre 2011, l’instrument a été installé dans l’église des Saints François en novembre 2011. Il a été inauguré le 12 mai 2012.

L’orgue est construit…

Pour qu’il soit plus beau,il ne lui manque plus qu’un jeu de graves.

 

 

L’orgue en place dans l’église des Saints François