Journées du patrimoine 15 et 16 Septembre 2018

Église des Saints François et son orgue ibérique

Pour les journées du patrimoine, une présentation de l’orgue ibérique, de ses caractéristiques originales et de son fonctionnement sera proposée par deux organistes

de 15H à 17H30.

Gratuit
 Samedi – Josselin Dulac

Dimanche – Lucien Calamoneri

 Ce sera aussi l’occasion de découvrir l’histoire et l’architecture de l’église ouverte entre 13h30 et 18h00.

 Indications pour arriver par le tram : cliquez ici

Concert Dimanche 7 Octobre 2018 à 18h

« Hommage

à Tristan Clais »

Cliquez ici pour visiter son site

Frédéric Muñoz : orgue

Nicolas Muñoz : violoncelle

Séverine Pantel : Harpe

Marie-Pierre Desjoyaux : Soprano

Mireille Chabal : Récitante

   Œuvres de Tristan CLAIS, Jean-Sébastien BACH, Jehan ALAIN, …

 

 

Concert Dimanche 18 Novembre – Orgue et Hautbois

 

Musiques d’Europe pour un orgue espagnol

˜

Orgue & Hautbois

Marie-Hélène GEISPELER : orgue

Daniel THIERY : Hautbois

Tessa THIERY : Hautbois

 

 

Concert Dimanche 2 Décembre – Violon et alto

 

 » Concert violon & alto  »

Dorota Anderszewska : Violon

 

Sharman Plesner : Alto

 

 

Concert Dimanche 10 Février 2019 – Les petits chanteurs à la croix de bois

« Les petits chanteurs à la croix de bois »

viendront chanter pour nous le

dimanche 10 Février 2019  à 17h30 en l’église des Saints François.

Cliquez ici pour accéder à leur site

 

 

Concert dimanche 24 juin 2018 à 18h

 

« Voyage initiatique de la Flandre vers l’Espagne au XVIIème siècle »

 Irène RANDRIANJANAKA

 

 Participation libre

 

Indications pour arriver par le tramway : cliquez ici

Pour nous rejoindre sur Facebook
 

Antonio de Cabezón 

 

Jan Pieterszoon Sweelinck

Irène nous invite à un voyage initiatique de la Flandre vers

Joan Cabanilles

l’Espagne au XVIIème siècle, avec un programme émaillé de danses et des chansons espagnoles pour rendre ce concert accessible à tous. (Le programme est ici.)

Le fil conducteur du voyage et les liens entre les compositeurs aideront le public à cheminer aisément avec l’organiste, qui présentera les pièces pour ne laisser personne en route.

Johann Caspar Kerll

« Chaque région, chaque pays a son histoire et les peuples qui y

habitent la raconte en musique avec plus ou moins de retenue ou de pudeur. »

Irène RANDRIANJANAKA

Organiste et Claveciniste, Irène RANDRIANJANAKA a fait toutes ses études musicales au Conservatoire National de Région de Montpellier. Après sa médaille d’Or en Piano, elle a étudié l’Orgue avec Danièle SALVIGNOL-NISSE à Perpignan et Monseigneur Joseph ROUCAIROL, dans la classe duquel elle a obtenu une médaille d’or d’orgue à l’unanimité en interprétation et une médaille d’or d’orgue en déchiffrage.

Irène s’est ensuite perfectionnée avec plusieurs  professeurs, lors de stages et master class. En 2000, elle a terminé son cycle d’improvisation dans la classe de Luc ANTONINI, toujours professeur au CNR de Montpellier.

À Montpellier, organiste co-titulaire à la Cathédrale St Pierre, organiste au Temple de la rue Maguelone, Irène coordonne l’équipe des organistes du nouvel orgue ibérique de l’église des Sts François.

Responsable pendant 4 ans de l’ex formation des organistes du Centre Diocésain de Musique Sacrée de l’Hérault, elle s’occupe maintenant de la nouvelle association de formation d’organistes OrPhé (Organistes en Pays d’Hérault) où elle continue de donner des cours d’orgue et d’animer des ateliers d’harmonie aux claviers.

 

Parrainage et soutien du « jeu de graves »

Comment parrainer et soutenir le « jeu de graves »?

Vous pouvez soutenir ce projet en nous adressant un don*. Deux  manières de procéder sont possibles :

  • Compléter le bulletin de soutien accessible par ce lien, Bulletin de soutien, et l’adresser avec votre chèque à l’Association des Amis de l’Orgue des Saints François au 21, rue des Aiguerelles – 34000 Montpellier.
  • Faire un don en ligne en cliquant sur ce lien
*Ce parrainage est fiscalement un don. Il ouvre droit à un crédit d’impôt de 66%. Un reçu fiscal vous sera adressé.

 

Concert ANNULÉ dimanche 8 Avril à 18h00

 

« Hors des

Sentiers battus »

Marion Picot

Violoncelle

Jean-Baptiste Morel

Contrebasse

 Participation libre

Indications pour arriver par le tram : cliquez ici

Pour nous rejoindre sur Facebook

Le duo à cordes Hors des Sentiers Battus est né en 2009. La violoncelliste Marion Picot et le contrebassiste Jean-Baptiste Morel reçoivent une formation classique au Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier.

Le duo construit son répertoire autour des musiques anciennes ou contemporaines. Il s’inspire du jazz et de l’improvisation ainsi que des musiques traditionnelles d’origines diverses.  Il choisit d’aborder son répertoire sous des angles différents en proposant au public des musiques écrites pour cette formation, des transcriptions et des arrangements originaux.

[Srce : https://soundcloud.com/hors-des-sentiers-battus]
Diplômée d’études universitaires en théâtre, musicologie et gestion du spectacle vivant. Marion Picot élargit ses connaissances en musique ancienne notamment auprès d’Aude Vanackère au Conservatoire d’Aix-en-Provence. Intéressée par la pédagogie et par la transmission, elle est titulaire du Diplôme d’État de professeur de violoncelle et enseigne au Conservatoire de Béziers-Méditerranée.
Elle explore des musiques variées au sein de plusieurs projets artistiques. Abordant les musiques anciennes vocales et instrumentales dans plusieurs formations, elle collabore également avec la flûtiste Mélanie Steiner autour d’un répertoire plus contemporain. Sa curiosité l’incite à mêler flûte, alto et violoncelle au sein du trio Plume, afin de créer de multiples passerelles entre les musiques écrites, improvisées ou de tradition orale.

[Srce : https://soundcloud.com/hors-des-sentiers-battus]
Musicien éclectique, Jean-Baptiste Morel s’associe à des projets musicaux variés. Il collabore avec différents orchestres classiques ou baroques tels que l’Ensemble Instrumental du Pays de Cocagne (direction Benoît Tisserand) ou l’Ensemble Antiphona (direction Rolandas Muleika). Après avoir abordé le jazz manouche, son goût pour les musiques des Balkans, Russes et Tziganes le conduit aussi à se spécialiser dans ces styles. Il participe ainsi aux projets des groupes Maudite Taraf et Divano Dromensa. La formation de Tango traditionnel Cuarteto Cabernet vient compléter sa palette.
Attiré par la pédagogie, il a été pendant cinq ans professeur de contrebasse au Conservatoire à Rayonnement Départemental de l’Aveyron.

[Srce : https://soundcloud.com/hors-des-sentiers-battus]
Vous pouvez aussi les rejoindre sur Facebook

 

Ciné Orgue – La passion de Jeanne d’Arc

Mercredi 14 mars 2018 à 20h

de Carl Theodor Dreyer

avec Renée Falconetti

Film de 1928

avec des improvisions à l’orgue

de Frédéric Muñoz

 Participation libre

Indications pour arriver par le tram :

cliquez ici

 
Facebook
 
  Synopsis :

En 1431, Jeanne est conduite enchaînée, dans le château de Rouen, devant un tribunal ecclésiastique au service de l’occupant anglais. Enchaînée, avec une simplicité désarmante, elle explique ses gestes devant une foule qui a décidé de la condamner avant même le début de son jugement. Jugée hérétique, elle sera condamnée et brûlée vive sur le bûcher, au milieu d’une foule déchaînée…

Éblouissante mise en scène où la caméra scrute les visages, les regards, sans se soucier du décor environnant. Dreyer multiplie les gros plans de Renée Falconetti, l’une des plus bouleversantes Jeanne d’Arc de l’histoire du cinéma. Plus qu’un film, une méditation. Chris Marker : « Si Dreyer est l’égal des plus grands par le langage, il est supérieur aux plus grands par son propos. Et s’il est vain et probablement impossible de choisir le second chef-d’œuvre du cinéma, il est aussi impossible d’hésiter en ce qui concerne le premier. La Passion de Jeanne d’Arc est le plus beau film du monde. »

Film restauré par la Gaumont.

(France, 1928, 1h36, N&B, avec Renée Falconetti, Eugène Silvain, Maurice Schutz, Louis Ravet, André Berley)

  La Passion de Jeanne d’Arc est un film français réalisé par Carl Theodor Dreyer en 1927 et projeté pour la première fois à Copenhague le . Il s’agit d’un film muet mais qui avait été initialement conçu comme un film parlant, ce à quoi Dreyer dut renoncer pour des raisons liées à l’équipement technique du studio. D’où l’aspect déconcertant de ce film, qui adopte déjà les codes du parlant tout en restant un film muet.

[Srce : Wikipédia ]Lien vers les commentaires sur Wikipédia concernant ce film : lien
  Décors : Hermann Warm et Jean Hugo

Costumes : Valentine Hugo et Jean Hugo

 

Attention –

Concert REPORTÉ

A cause des intempéries, ce concert est reporté à une date ultérieure !

≅≅≅≅≅≅≅≅

Vendredi 2 mars à 20 heures

Roberto Tardito

Llibre Vermell de Montserrat (The old pilgrims’ music)

musicien et auteur compositeur italien

guitare et musique acoustique

Pour le découvrir ou mieux le connaître voici un lien vers son site : https://www.robertotardito.com/biographie

Participation libre

 Indications pour arriver par le tram : cliquez ici

Et voici quelques extraits du Livre Vermeil : https://www.robertotardito.com/llibre-vermell-de-montserrat